Articles récents

Catégories

Blogoliste


« | Main | »

Projet de modification des conditions d’accueil de la petite enfance : Nadine Morano met le feu aux poudres !

By Corinne DAVID | février 15, 2010

La CFDT soutient le collectif « Pas de Bébé à la consigne » par sa présence au grand rassemblement du mercredi 17 février de 10h00 à 12h00 devant Matignon (Mt rue du Bac / Varenne) TRACT PETITE ENFANCE

De nombreuses crèches des Hauts de Seine sont d’ores et déjà portes closes. Un préavis de grève a été déposé au niveau national, couvrant ainsi tous les agents. Mais réussir à rassembler un maximum de manifestants devant Matignon aurait un impact considérable, alors rendez-vous à 10h sous le drapeau de la CFDT!

Le projet de modification des conditions d’accueil de la petite enfance par Nadine Morano met le feu aux poudres. En effet, on assiste à une réelle tentative d’assouplissement des normes considérées comme un obstacle à l’augmentation de l’offre d’accueil

La CFDT désapprouve ce projet car > il diminue le nombre de personnels qualifiés > il augmente le nombre d’enfants confiés > il baisse la qualification des directeurs > il fait disparaître le projet éducatif des lieux d’accueil.

La CFDT juge ces modifications dangereuses pour les personnels car > elles portent atteinte au travail fait pour améliorer les qualifications de ces professionnels > elles portent atteinte aux conditions de travail des personnels des crèches et des assistantes maternelles > elles déqualifient ces agents en diminuant leur formation > elles empêchent toute amélioration salariale d’agents aux rémunérations faibles et irrégulières.

La CFDT a une autre vision de la politique de la petite enfance > la petite enfance ne saurait être un service comme un autre > la garde des enfants nécessite des agents formés et motivés > les enfants ont besoin d’être suivis au sein d’équipe de professionnels > les parents doivent avoir la garantie d’un service de garde de qualité.

Ce n’est pas parce que le secteur de la petite enfance présente un réel besoin de développement et un fort potentiel d’emploi qu’on pourrait accepter une dégradation des conditions de travail des agents et par là même une dégradation des conditions d’accueil et de sécurité des jeunes enfants.

La CFDT considère que nos enfants méritent d’être accueillis dans de bonnes conditions et ces, quels que soient les revenus des parents ou leurs lieux de vie, qu’il se situe en zone urbaine ou rurale.

C’est pourquoi la CFDT refuse toute application de la «directive service» au secteur de la petite enfance, qui ne peut être considéré comme un secteur marchand soumis aux règles de la concurrence !

Topics: Accueil, Interco 92, L'espace des Adhérents, La CFDT, La section des communaux de COLOMBES | No Comments »

Comments are closed.