Articles récents

Catégories

Blogoliste

Elections professionnelles du 4 décembre 2014 : La CFDT confirmée à la première place au Comité Technique !

By Corinne DAVID | décembre 8, 2014

 

Cher(e) collègue(s),

Avec 4 listes en concurrence  ( CGT , CFTC, UNSA et CFDT), contre 2 listes en 2008 ( CFDT & CGT), on pouvait s’attendre à une modification importante de la représentativité du paysage syndicale à la ville de COLOMBES.

il n’en est rien, grâce à votre participation lors des élections professionnelles du 4 décembre 2014 et aux suffrages en faveur de nos candidats, vous avez confirmé la première place de la CFDT au sein du Comité Technique de notre collectivité et au SIVU coclico.

Nous resterons à vos côtés pour vous soutenir et vous défendre, confortés par la confiance que vous nous avez accordée à nouveau.

Nous remercions également tous les candidats qui n’ont pas été élus lors de ce scrutin, et qui par leur présence et leur engagement ont contribué à la représentativité de la CFDT.

Au nom de toute l’équipe de la CFDT, merci à chacun, merci à vous tous.

Résultats du 4 décembre 2014 ville & SIVU (cliquez ci-après) : RESULTATS ELECTIONS PROFESSIONNELLES DU 4 DECEMBRE 2014

Topics: Elections COMITE TECHNIQUE (CT) du 4 DECEMBRE 2014, Instances paritaires COLOMBES : C.T., La section des communaux de COLOMBES | Commentaires fermés sur Elections professionnelles du 4 décembre 2014 : La CFDT confirmée à la première place au Comité Technique !

Le 4 décembre 2014 : Votez, c’est le droit de s’exprimer !

By Corinne DAVID | décembre 1, 2014

Je vote, j’existe, c’est votre pouvoir pour vous faire entendre.

.

Ce n’est pas le syndicat qui fait les agents mais les agents qui font la force du syndicat.

Ne perdez pas ce privilège.

Le vote à l’urne aura lieu de 8 h30 à 16h30, le 4 décembre 2014 dans l’un des quatre bureaux de vote ( mentionné sur votre carte électorale A4)

 

Concernant  les votes par correspondance, les enveloppes doivent être postées et reçues par la poste au plus tard le 4 décembre 2014 au matin.

VOTEZ MASSIVEMENT

 

Topics: Elections COMITE TECHNIQUE (CT) du 4 DECEMBRE 2014, Interco 92, La CFDT, La section des communaux de COLOMBES, Les instances paritaires (CAP-CTP-CHS) | Commentaires fermés sur Le 4 décembre 2014 : Votez, c’est le droit de s’exprimer !

Elections professionnelles au Comité Technique (CT) du 4 décembre 2014 : Les candidats CFDT de la ville & du CCAS de COLOMBES

By Corinne DAVID | novembre 15, 2014

le_4_decembre_2014

VOS CANDIDATS C.F.D.T. au Comité Technique (CT) de la Ville & CCAS de Colombes

(cliquez ci – après) CANDIDATS CFDT VILLE & CCAS

NOTRE PROFESSION DE FOI : Profession de foi COLOMBES

NOTRE BILAN & COMPTE RENDU DE MANDANT : Bilan COLOMBES

.

VOS CANDIDATS C.F.D.T. au Comité Technique (CT) du SIVU « COCLICO »

(cliquez ci – après) CANDIDATS CFDT sivu

NOTRE PROFESSION DE FOI : Profession de foi COLOMBES SIVU

NOTRE BILAN & COMPTE RENDU DE MANDANT : BILAN SIVU COLOMBES

.

POUR UNE ACTION SYNDICALE EFFICACE,

votez cfdt

Topics: Elections COMITE TECHNIQUE (CT) du 4 DECEMBRE 2014 | Commentaires fermés sur Elections professionnelles au Comité Technique (CT) du 4 décembre 2014 : Les candidats CFDT de la ville & du CCAS de COLOMBES

Reunion des adhérents CFDT : Mardi 18 novembre 2014

By Corinne DAVID | novembre 15, 2014

miniblocnotes

RÉUNION DES ADHÉRENTS 

MARDI 18 NOVEMBRE 2014

De 13h45 à 15h45

salle de réunion du 1er étage – 27 rue Saint Vincent

L’ordre du jour  a été transmis par mail ou par courrier interne

La demande d’autorisation d’absence a été transmise à la DRH

Dans l’attente de vous retrouver nombreux

Topics: Accueil | Commentaires fermés sur Reunion des adhérents CFDT : Mardi 18 novembre 2014

Elections professionnelles du 4 décembre : les syndicats en campagne

By Corinne DAVID | novembre 10, 2014

     ……..       

source : La gazette des communes

.

C’est du jamais vu dans l’histoire de la fonction publique : le 4 décembre, tous les agents, soit près de 5,4 millions de personnes, sont appelés aux urnes simultanément pour les élections professionnelles, un scrutin qui mobilise fortement les syndicats.

« La population amenée à voter équivaut à la population du Danemark ! » a souligné récemment la ministre de la Fonction publique Marylise Lebranchu pour illustrer l’ampleur inédite de cette consultation. Les agents des trois versants de la fonction publique (Etat, territoriale et hospitalière) sont en effet invités à voter, qu’ils soient titulaires ou non, comme c’est le cas pour environ 900 000 d’entre eux.

Lors du dernier scrutin en 2011, la territoriale n’avait pas participé.

.

55 % de taux de participation en 2011 – Le ministère a édité un badge « Je vote » pour inciter à se rendre aux urnes, y voyant un enjeu « pour l’efficacité et la qualité du dialogue social ». En 2011, la participation avait atteint 55 %, contre 64 % en moyenne lors des précédentes élections.
Ces élections tiennent compte des nouvelles dispositions sur la représentativité syndicale depuis la loi du 5 juillet 2010 sur la rénovation du dialogue social. Les agents vont désigner pour 4 ans leurs représentants au sein de différentes instances, équivalentes aux comités d’entreprise du privé, comme les comités techniques ou les commissions administratives paritaires.
.
Renouvellement de près de 22 000 instances – Au total, ce sont près de 22 000 instances qui seront renouvelées. Pour pouvoir négocier des accords, les syndicats devront obtenir des sièges dans ces instances.
.
Toutes fonctions publiques confondues, la CGT est aujourd’hui en tête avec 25,4 %, devant la CFDT (19,1 %) et FO (18,1 %). Lors du dernier scrutin, ces organisations avaient progressé au détriment des plus petites structures, l’Unsa (9,3 %), la FSU (8,2 %), Solidaires (6,6 %), la CFTC (4 %), la CGC (2,9 %), la FA-FPT (2,5 %) et la FGAF (0,7 %).
.
Pour les syndicats, qui défendent aussi leurs moyens, l’enjeu est de taille. Tous battent le rappel depuis des mois pour mobiliser les agents. « Ces élections se déroulent sur fond de grandes insatisfactions sociales après des années de gel des salaires des fonctionnaires et agents publics, de suppressions massives d’emplois, de précarité galopante, de remises en cause des missions et des budgets publics qui leur sont affectés », relève la CGT qui organise une série de meetings d’ici décembre en présence de son secrétaire général Thierry Lepaon.
.
Son homologue de la CFDT Laurent Berger s’investit également. Il s’est déjà rendu auprès d’agents de Seine-Saint-Denis et d’Avignon. Il ira prochainement au CHU de Nantes, à la prison de Toulon ou encore au ministère de l’Education nationale. Sur son blog, il témoigne de ces rencontres, refusant l’idée que les fonctionnaires « seraient seulement un coût, un boulet pour notre pays ».
.
Du côté de FO, qui avait conquis en 2011 la première place dans la fonction publique d’Etat en détrônant la FSU, première fédération de l’Education, le numéro un Jean-Claude Mailly a récemment publié un livre baptisé « Il faut sauver le service public ».
.
Mais la secrétaire générale de la FSU Bernadette Groison a fait de même avec « En finir avec les idées fausses sur les fonctionnaires et la fonction publique ». « Pour nous, l’enjeu est simple : être présent dans la territoriale et reprendre la première place dans la fonction publique d’Etat », confiait-elle récemment.
Le syndicat, qui avait pâti en 2011 d’une forte chute de la participation des enseignants, invités à voter pour la première fois par voie électronique, estime que le scrutin « se présente mieux ».
.
Premiers résultats attendus le 9 – Pour ne pas être polluées par ces élections, les négociations en cours, comme celle sur les carrières et rémunérations, seront mises sur pause en décembre.
D’après le ministère, le taux de participation devrait être annoncé le 5 décembre et les premiers résultats partiels permettant d’établir la représentativité nationale, le 9.

Topics: Accueil | Commentaires fermés sur Elections professionnelles du 4 décembre : les syndicats en campagne

Fonction publique : sanction(s) financière(s) en cas de manquement à la transmission des arrêts maladie dans les 48h !

By Corinne DAVID | octobre 11, 2014

Le renforcement des contrôles des arrêts maladie avait été annoncé à l’occasion de l’abrogation pour les fonctionnaires du jour de carence  (loi de finances n° 2013-1278 du 29 décembre 2013).

Il est désormais effectif avec la publication du décret n° 2014-1133 du 3 octobre 2014  qui renforce le caractère contraignant de la transmission des arrêts de travail par les fonctionnaires.

Un fonctionnaire malade doit toujours transmettre à l’administration dont il relève son avis d’interruption de travail dans un délai de quarante-huit heures.

Mais en cas de manquement à ce délai, son employeur “informe l’agent de la réduction de la rémunération à laquelle il s’expose en cas de nouvel envoi tardif dans une période de vingt-quatre mois”. Le texte poursuit que : “Si, dans cette période, l’agent transmet de nouveau tardivement un avis d’interruption de travail, l’administration est fondée à réduire de moitié sa rémunération entre la date de prescription de l’arrêt et la date effective d’envoi de l’avis d’arrêt de travail.”

Les dispositions du décret s’appliquent aux trois versants de la fonction publique. Elles entrent en vigueur le 6 octobre 2014.

Topics: Accueil, L'INFO JURIDIQUE, L'INFO STATUTAIRE | Commentaires fermés sur Fonction publique : sanction(s) financière(s) en cas de manquement à la transmission des arrêts maladie dans les 48h !

Réunion des adhérents de la section de Colombes : 23 septembre 2014

By Corinne DAVID | septembre 21, 2014

miniblocnotes

RÉUNION DES ADHÉRENTS 

MARDI 23 SEPTEMBRE 2014

De 13h45 à 15h45

salle de réunion du 1er étage – 27 rue Saint Vincent

L’ordre du jour  a été transmis par mail ou par courrier interne

La demande d’autorisation d’absence a été transmise à la DRH

Dans l’attente de vous retrouver nombreux

 

Topics: Accueil, L'espace des Adhérents, La section des communaux de COLOMBES | Commentaires fermés sur Réunion des adhérents de la section de Colombes : 23 septembre 2014

Le nouveau journal  » L’écho de la CFDT » est paru !

By Corinne DAVID | septembre 21, 2014

ENTËTE IMAGE JOURNAL CFDT

Notre nouveau journal est paru, il est disponible sur ce site et distribué dans les services

Bonne lecture à toutes et à tous

ENTËTE IMAGE JOURNAL CFDT

Cliquez ci après : Journal CFDT septembre 2014


Topics: Accueil, Journal l'écho de la CFDT, L'écho des services, La section des communaux de COLOMBES | Commentaires fermés sur Le nouveau journal  » L’écho de la CFDT » est paru !

Retour sur la conférence sociale des 7 & 8 juillet 2014

By Corinne DAVID | juillet 23, 2014

 

La « Grande conférence sociale pour l’emploi » qui s’est tenue deux jours dans les murs du Conseil économique, social et environnemental a débuté par un échange du Président de la République avec les organisations syndicales et patronales représentatives.

Cet échange a principalement porté sur l’analyse de la situation économique et sociale du pays, sur l’emploi et le pacte de responsabilité et sur le dialogue social.

L’intervention de Laurent Berger , qui conduisait la délégation CFDT, s’est centrée :

Lors de cet échange la CGT et FO ont annoncé qu’elles ne participeraient pas à la deuxième journée des travaux de la conférence sociale. Au prétexte pour FO que ce rendez-vous ne servait à rien, elle l’avait laissé entendre depuis plusieurs semaines ; pour la CGT au prétexte du report partiel du compte pénibilité qu’elle a jugé inadmissible après avoir considéré qu’il n’avait pas de réel contenu !

En parallèle de cet échange avec le Président, une séquence introductive s’est déroulée en plénière avec Jean Pisani-Ferry sur les enjeux de la France dans 10 ans et Louis Gallois au titre du réseau « Alerte contre l’exclusion ».

Dans son discours en séance plénière, après avoir rappelé les résultats apportés par le dialogue social suite aux deux précédentes conférences sociales, le Président de la République a fait plusieurs annonces en réponse aux demandes de la CFDT :

– mise en place à la rentrée de l’observatoire d’évaluation de toutes les aides aux entreprises (extension du comité de suivi du CICE). C’était une revendication forte de la CFDT et de la déclaration de l’intersyndicale du 25 janvier notamment signée par la CGT.

– groupe d’évaluation des négociations dans les 50 principales branches.

Le Président de la République a également abordé des points qui sont l’objet des tables-rondes de la deuxième journée : assises de l’investissement, Europe (programme d’investissements, convergences fiscales et sociales), mesures en direction des jeunes, des séniors, des chômeurs de longue durée.

Les tables-rondes qui se sont tenues le 8 juillet matin ont été l’occasion pour la CFDT de pousser ses revendications sur ces différents thèmes.

A l’occasion de cette « Conférence Sociale », Laurent Berger a fait une déclaration que vous pouvez retrouver ici : pdfdéclaration de Laurent Berger pour la CFDT

Topics: La CFDT | Commentaires fermés sur Retour sur la conférence sociale des 7 & 8 juillet 2014

Pénibilité: La CFDT dénonce « une rupture du dialogue social » de Valls

By Corinne DAVID | juillet 6, 2014

pénibilité

 

« Cette interview est une rupture en termes de dialogue social », a déclaré au Monde, mercredi 2 juillet, Laurent Berger. Le secrétaire général de la CFDT réagissait aux propos tenus par Manuel Valls dans Les Echos au sujet de la mise en oeuvre du compte pénibilité, prévu par la réforme des retraites, en 2015.

Le patronat réclamait un moratoire sur ce sujet et menaçait de ne pas participer à la conférence sociale des 7 et 8 juillet. Le premier ministre annonce que « l’année 2015 sera une montée en charge progressive » avec l’objectif d’« aboutir à une généralisation en 2016, dans les meilleures conditions ».

« J’ATTENDS QUE LE GOUVERNEMENT DISE COMMENT LE PATRONAT DOIT RESPECTER SES ENGAGEMENTS »

Pour Laurent Berger, « le premier ministre a cédé à l’ultimatum du Medef qui n’accepte pas qu’on crée des droits pour les salariés ».
« Ce report est inacceptable, ajoute-t-il. A quatre jours de la conférence sociale, répondre à une menace du patronat, cela n’entre pas dans la conception de la démocratie sociale qu’a la CFDT. Le premier ministre fait une erreur. »
Le secrétaire général de la CFDT souligne que le pacte de responsabilité sera le rendez-vous de la conférence sociale. Et il réitère ses exigences :

« J’attends maintenant que le gouvernement, avec l’aide du Parlement, dise comment le patronat doit respecter ses engagements et prendre ses responsabilités. Nous serons très exigeants car le patronat ne peut pas être dans la surenchère permanente. Il devra rendre compte de l’utilisation des fonds qui sont alloués aux entreprises dans le cadre du pacte de responsabilité ».

Report partiel du compte pénibilité : le Medef satisfait, pas la CGT
Manuel Valls a décidé de reporter partiellement le compte pénibilité satisfaisant ainsi les demandes du Medef. La CGT est quant à elle scandalisée de ce recul du gouvernement

« Il y a une exigence que le premier ministre doit respecter, c’est de ne pas accorder une trajectoire de baisse des prélèvements pour les entreprises pour 2016 et 2017. Il est hors de question pour la CFDT qu’au-delà de 2015, une telle trajectoire soit inscrite dans la loi : pour 2016 et 2017, cela devra être conditionné aux engagements pris par les entreprises. Si elles ne les respectent pas, la trajectoire ne devra pas se poursuivre. Et là, dans l’interview, c’est assez flou ».
Laurent Berger, dont le syndicat est le seul, avec la CFTC, à soutenir le pacte de responsabilité, juge avec sévérité les propos de M. Valls. Est-ce un casus belli ?

« Je ne fonctionne pas au casus belli, répond-t-il. Ce n’est pas ma conception des relations sociales. Je prends ça pour une alerte très grave, un mauvais coup pour le dialogue social. C’est surtout un mauvais coup porté aux salariés qui sont exposés chaque jour à des situations pénibles ».
Et, assène-t-il, « je préviens tout de suite le gouvernement et le patronat que s’il y avait une quelconque volonté de remise en cause de ce droit à moyen terme, la CFDT sera vent debout. On fera tout pour qu’il se mette en place ».

« APPROCHE INACCEPTABLE »

Laurent Berger, qui n’a « jamais cru que le Medef n’irait pas » à la conférence sociale – il doit prendre sa décision définitive vendredi 4 juillet – participera à ce rendez-vous. « On ne va pas rentrer dans ce sketch permanent du genre « ça ne sert à rien mais on ira quand même » », observe-t-il.

« Mais la CFDT ira avec beaucoup de tensions, parce que la réponse donnée au Medef ne va pas dans le bon sens. Comme notre pays n’est pas mature en termes de dialogue social, certains, comme le Medef, préfèrent la logique du lobbying. Ce n’est pas compatible avec la démocratie sociale ».
Laurent Berger redit cependant que « si le patronat ne vient pas à la conférence sociale, tout tombe à terre et je demanderai que le pacte de responsabilité soit remis en cause. »

Le secrétaire général de la CFDT, qui faisait figure jusque là de partenaire privilégié du gouvernement, oppose une sèche fin de non recevoir à une négociation sur les seuils sociaux ou la simplification du code du travail, prônée par M. Valls :

« Son approche est inacceptable. La CFDT veut une modernisation du dialogue social et une amélioration de la représentation des salariés, y compris dans les entreprises de moins de dix salariés. Nous ne rentrerons pas dans une telle négociation d’autant plus qu’il faudrait que le patronat explique ce qu’il met aujourd’hui dans le dialogue social ».

De son côté, la CFTC, dans un communiqué, mercredi 2 juillet, « dénonce fortement cette décision prise sans concertation par le gouvernement qui répond au jeu de chantage du Medef. La CFTC craint que la crédibilité des acteurs du dialogue social soit entamée. »

Michel Noblecourt

Retrouvez le mode d’emploi du « compte pénibilité » dévoilé le 10 juin et qui doit entrer en vigueur le 1er janvier 2015.Travail: Qu’y-a t-il dans le compte pénibilité?

Topics: AGENDA, CONDITIONS DE TRAVAIL : vos droits, La CFDT | Commentaires fermés sur Pénibilité: La CFDT dénonce « une rupture du dialogue social » de Valls


« Previous Entries Next Entries »