Articles récents

Catégories

Blogoliste


« | Main | »

Grippe A H1N1 : COLOMBES met en place un dispositif de protection pour son personnel

By Corinne DAVID | septembre 7, 2009

ensemble-1

Compte-rendu  CHS « extraordinaire » du  4 septembre 2009

Ordre du jour : GRIPPE A H1N1 mise en place d’un dispositif de protection du personnel

Point sur la situation actuelle au niveau national :

La France est peu touchée par le virus de la grippe A H1N1 son niveau d’alerte se situe en phase 5 A contrairement à l’OMS qui a déclenché son niveau d’alerte en phase 6 dès le mois de juin. Par mesure de précaution, les préfectures demandent aux communes à se préparer à un passage au niveau 6 et ainsi prendre des mesures visant à freiner la propagation du virus (limiter les activités des services publics, des entreprises, des transports).

A Colombes, un seul cas (un enfant) a été déclaré. Immédiatement, les mesures nécessaires ont été prises par la ville.

Lors de la CHS, était également présente, le docteur BIOKA, nouveau directeur de la santé publique à COLOMBES (remplaçante du docteur BILLARDON). Elle a su nous apporter des informations et des conseils très précis sur le virus, sur les protections individuelles…..

Le virus de la grippe A H1N1 : Ce virus n’est pas virulent (moins que la grippe saisonnière) mais beaucoup plus contagieux. Les conséquences sont plus d’ordre économique que sanitaire.

La transmission se fait à l’identique que la grippe saisonnière (toux, éternuements, contact rapproché des personnes malades, contact des objets touchés…).

Les symptômes sont les suivants : fièvre (au dessus de 38°), courbatures, grande fatigue, toux ou difficultés respiratoires. Les mesures les plus efficaces pour éviter d’attraper le virus sont les mesures dites barrières :

Eviter au maximum le contact rapproché (1.50 m de distance entre les personnes), ne pas se faire la bise ni se serrer la main et surtout se laver régulièrement les mains (sans les bagues, les bracelets…) entre les doigts et surtout ne pas utiliser les sèches mains électriques pour éviter la propagation du virus.

L’utilisation du savon liquide (type savon de Marseille) est particulièrement recommandée. La solution hydro alcoolique est un plus, mais ne remplace pas le lavage des mains.

Dispositif mis en place pour le personnel :

Une cellule de crise est constituée.  Cinq cellules opérationnelles ont également été constituée afin d’organiser les services en cas de crise. Les cellules opérationnelles réfléchissent à des procédures de travail en cas de pandémie, notamment l’accueil, le maintien des activités indispensables, le télé travail, etc….

Les directeurs doivent faire la proposition d’un plan de continuité de l’activité. Les responsables de service devront faire des réunions de service pour informer les agents.

Certains services pourront être fermées au public d’autres resteront obligatoirement ouverts ( l’état civil, le service paie de la DRH, les services aux personnes âgés….).  la liste est en cours d’élaboration.

Des affiches (de l’institut national de prévention et d’éducation à la santé) seront très prochainement à disposition dans les services.

Le personnel d’entretien (EBS et EBA) sera particulièrement sensibilisé aux règles hygiène (nettoyage des locaux, sanitaires etc…)

Il n’y aura pas une campagne de vaccination contre la grippe A H1N1 propre au personnel municipal, ce n’est pas prévu par le ministère de la santé. Chaque personne recevra à son domicile une invitation à  se faire vacciner. Il semblerait que la ville de COLOMBES soit désignée comme centre de vaccination.

La médecine du travail est bien sur partie prenante, elle devra donner son avis sur l’aptitude ou pas des agents appeler à travailler en cas de pandémie, elle aura en charge la distribution des protections individuelles.

Les protections individuelles :

Les masques individuels :  il en existe 2 catégories. Le masque chirurgical et le masque de type FFP2 (masque respiratoire filtrant) très contraignant à porter et doit être changé toutes les 2 ou 3 heures. Ces masques spéciaux sont réservés aux professionnels de santé.

Les masques de type chirurgical seront à disposition du personnel dès le déclenchement du niveau 6. Ce type de masque ne protège pas celui qui le porte, il évite simplement la propagation vers les autres. Les masques seront réservés à l’agent qui présente des symptômes grippaux et éventuellement à son ou ses collègue(s) si ce ou ces dernier(s) ont nécessité à rester près de lui. L’agent sera invité à rentrer chez lui et à consulter son médecin.

De la solution hydroalcoolique sera distribuée aux agents n’ayant pas la possibilité d’accéder à un point d’eau (les agents qui exercent leurs fonctions à l’extérieur par exemple)

Le retrait dans les tous les sanitaires des services municipaux et des écoles des essuie-mains en tissu qui seront remplacés par des essuie-mains en papier. Il sera demandé de ne pas utiliser le sèche mains électrique.

Cas particuliers des agents exerçant leurs fonctions dans les écoles, les crèches, les centres de loisirs…..Une procédure est mise en place (signalement de l’enfant et isolement, port d’un masque etc…).  Des masques sont déjà à disposition dans les écoles.

Le personnel sera prochainement informé du dispositif ,  une note de service sera diffusée à l’ensemble des agents.

L’autorité territoriale prend activement les choses en mains. Comme dans les autres collectivités, le dispositif prend forme peu à peu. Les organisations syndicales seront progressivement informées du contenu du dispositif.

A suivre…..

Topics: Accueil, L'écho des services, L'espace des Adhérents, La section des communaux de COLOMBES | No Comments »

Comments are closed.