Articles récents

Catégories

Blogoliste


« | Main | »

Grève du 21 janvier 2010 : La CFDT ne souhaite pas s’associer à une journée « fourre-tout »

By Corinne DAVID | janvier 21, 2010

Les agents de la fonction publique sont appelés à la grève le 21 janvier 2010 par la CGT, la FSU et SUD.

Pourquoi la CFDT n’appelle pas à la grève du 21 janvier ?

La CFDT partage les inquiétudes de ces syndicats sur l’avenir des collectivités locales mais ne souhaite pas s’associer à une journée fourre-tout.

La disparition de la taxe professionnelle fait peser de lourdes inquiétudes sur les recettes des collectivités locales et par conséquent sur l’avenir de l’emploi dans la fonction publique territoriale.

Cela semble être d’ailleurs l’objectif du Président de la République qui se flatte d’avoir supprimé 35 000 emplois dans la fonction publique de l’Etat et accuse les collectivités locales de créer dans le même temps autant, sinon plus, d’emplois.
S’ils ne veulent pas augmenter les impôts, nos employeurs, maires, présidents de Région ou de Conseil général n’auront donc pas d’autre solution que de réduire leur budget. Il  est évident que les économies ne pourront se réaliser principalement qu’au détriment des fonctionnaires territoriaux et de leurs emplois.

Les fonctionnaires territoriaux vont en subir les conséquences:

-Suppression d’emplois ;

-Blocage des rémunérations,

-Détérioration des conditions de travail,

Et les usagers vont en subir les conséquences :

soit :  ils acceptent d’avoir moins d’agents pour s’occuper de leurs enfants dans les centres aérés ou dans les crèches, moins de bibliothécaires, moins d’ouvriers pour l’entretien des rues et des espaces verts, moins d’agents dans les écoles, collèges et lycées ;

soit : ils payent plus d’impôts locaux.

Topics: Accueil, Interco 92, La CFDT, La section des communaux de COLOMBES | No Comments »

Comments are closed.