Articles récents

Catégories

Blogoliste


« | Main | »

8 mars 2009 : les femmes sont plus vulnérables face à la crise mondiale

By Corinne DAVID | mars 8, 2009

egalite3

La crise économique mondiale exige d’accorder une vigilance particulière à l’emploi des femmes.

Leur position sur le marché du travail les rend en effet particulièrement vulnérables.

Chaque 8 mars est l’occasion de constater les inégalités et les discriminations dont les femmes sont victimes dans le monde. La France n’est pas en reste. Un an après l’entrée sur le marché du travail, l’écart moyen de salaire entre hommes et femmes est de 20 % ; 10 ans plus tard, les femmes ne « touchent plus que » 69 % du salaire des hommes.
La majorité des salariés précaires sont des femmes : emplois instables (CDD, emplois aidés, stages, …) emplois non qualifiés, temps partiels subis. Surreprésentées parmi ces formes d’emplois, elles y demeurent plus longtemps que les hommes. Toutes catégories socioprofessionnelles confondues, les femmes sont plus touchées par le chômage que les hommes, notamment les ouvrières où le taux de chômage culmine, en 2007, à 16% (contre 9,5% pour les ouvriers).
Lors du sommet social du 18 février 2009, la CFDT a fait un certain nombre de propositions de portée générale qui contribueraient cependant à améliorer plus particulièrement la situation des femmes :

Avec la Confédération syndicale internationale (CSI) et la Confédération européenne des syndicats (CES), la CFDT participe à la construction de revendications et d’actions pour que l’égalité de genre soit placée au cœur des politiques et des programmes relatifs à la crise dans les différents pays.

La CFDT prendra une part active à la première conférence mondiale des femmes de la CSI qui se tiendra en octobre prochain avec pour thème « Un travail décent, une vie décente pour les femmes ».

Topics: AGENDA, Interco 92, L'INFO STATUTAIRE, La CFDT, Les instances paritaires (CAP-CTP-CHS), Nos salaires - notre pouvoir d'achat | No Comments »

Comments are closed.